Archive for category: Critiques

Faut que ça danse !

Que nous reste-t-il de nos histoires d’amour si ce n’est de brefs instants de bonheur partagé ? Et que serait l’histoire toute particulière qui nous lie au cinéma sans les souvenirs intenses et précis d’une réplique, d’un regard ou d’une scène qui nous a bouleversé ?

Read more

Dans la Vallée d’Elah

C’est au cœur de la vallée d’Elah que l’immense Goliath défiait les guerriers d’Israël. Et aucun de ces forts à bras n’osait l’affronter… jusqu’à ce que se porte volontaire, contre toute attente, le jeune David, berger de son état. En tuant le géant d’un coup de fronde, c’est avant tout sa propre peur que le frêle berger a terrassée. Dans le film de Paul Haggis, la vallée d’Elah pourrait être la zone de conflit, David les jeunes recrues américaines et Goliath… Goliath, ce serait l’Amérique qui dévore ses propres enfants ?

Read more

Les femmes de ses rêves

Alors que la comédie américaine un peu con mais bien poilante se porte bien (citons très subjectivement Serials noceurs , Retour à la fac , Dodgebal et Super Nacho …), voila le retour des frères Farrelly en dignes héritiers de John Waters. Les Femmes de ses rêves, comédie de mœurs déviante et scatologique, tient ses promesses et nous fait bien marrer.

Read more

La France

La recherche de l’autre passe souvent par la recherche de soi-même. Quel meilleur cadre qu’un pays en plein conflit pour un personnage à la recherche d’un être cher ? Après Sabine Azéma dans La Vie et rien d’autre de Bertrand Tavernier, c’est au tour de Sylvie Testud d’être livrée à l’hostilité d’un pays en guerre et à la perte de l’autre.

Read more

Lions et agneaux

Après avoir trusté le petit écran, la tragédie irakienne et la guerre contre le terrorisme s’emparent des salles obscures. Entre Le Royaume de Peter Berg ( Very Bad Things , 1998) et produit par Michael Mann, Dans la vallée d’Elah de Paul Haggis ( Collision , 2004) ou encore Redacted de Brian de Palma, on ne compte plus les projets s’intéressant au problème. En effet, alors que les statistiques de popularité du président Bush déclinent, Hollywood semble sortir de sa torpeur vis-à-vis de ce sujet et l’aborde de façon beaucoup plus frontale. Lions et agneaux, le dernier film de Robert Redford en tant que réalisateur (et acteur), illustre cette tendance, mais sans panache…

Read more

Paupières bleues

La solitude dirige nos faits et gestes, nous la fuyons ou nous l’aimons. Ainsi va la vie de Marina et Victor, comme des millions de célibataires au cœur des villes.

Read more

La Chambre des morts

La Chambre des morts est, pourrait-on dire, le film des premières fois. La première réalisation d’Alfred Lot, qui s’intéresse à la première enquête d’une fliquette à Dunkerque. En revanche, ce n’est pas la première fois où le cinéma français se casse le nez en voulant faire du cinéma de genre. Ici, c’est le film noir et le thriller qui en font les frais.

Read more

Once

Petit film, petite ambition. On oscille entre la sympathie que peut susciter cette histoire d’artiste vagabond, tout en humilité, et le désintérêt pour un film qui manque d’audace et d’envie de bousculer le spectateur. C’est pour la même raison qu’on apprécie et déprécie le film.

Read more

Berlin Alexanderplatz

Ingmar Bergman avait réalisé deux chefs-d’œuvre, Scènes de la vie conjugale et Fanny et Alexandre pour la télé suédoise, Orson Welles se livrait à ses ambitieuses adaptations telles que Don Quichotte , Hitchcock avait donné son nom à une célèbre série, Hitchcock présente

Read more

Invasion

Quatre. C’est le nombre d’adaptations suscitées par le roman de Jack Finney Invasion of the Body Snatchers . Paru en 1955, le roman de Finney, dont le titre est devenu en français L’Invasion des profanateurs de sépultures , est adapté dès 1956 par Don Siegel.

Read more
/**