Archive for category: Films

Rue des Cités

La banlieue filmée par des enfants d’Aubervilllers. Rue des Cités constitue un droit de réponse à un reportage « bidonné », diffusé par France 2 dans ses journaux télévisés, qui mettait délibérément en scène l’insécurité croissante dans cette ville dite difficile. Au-delà de la dénonciation d’un procédé honteux et contraire à toute éthique journalistique -soudoyer des jeunes de banlieue pour qu’ils jouent face à la caméra le rôle de délinquants- Rue des Cités tente de se réapproprier une parole et une image mises à mal par les clichés et les stéréotypes qui entachent la réputation des quartiers populaires dans l’imaginaire collectif. Un ton juste, une construction scénaristique audacieuse -fiction et inserts documentaires se côtoient- pour une œuvre sensible et attachante en noir et blanc.

Read more

Blackbird

Sean est gothique ; il est différent ; on ne l’aime pas. Jusque là tout va bien. Son père chasse le chevreuil au fusil d’assaut. Pourquoi pas. Jusqu’au jour où la police met la main sur l’importante collection d’armes de son père. Détention d’armes illégales ou stockage non conforme, le motif m’a déjà échappé mais peu importe. En 2 temps, 3 mouvements, la police centre son attention sur le fils qu’elle suspecte de planifier un massacre. En effet, celui-ci tient un journal dans lequel il laisse aller ses pulsions homicides et son désir d’en finir une bonne fois pour toute avec l’équipe de hockey sur glace de son collège. Du journal aux armes, c’est le fantasme couché sur papier au projet en cours de réalisation.

Comment est occulté le fait que le père soit le possesseur des armes, c’est une question qui restera en suspens…

Read more

Vanishing Waves

Dans le cadre de recherches dans le domaine de la neurologie, un homme accepte de se connecter à une femme dans le coma. Ils sont reliés l’un à l’autre par des capteurs-neurosensoriels. L’homme ne sait rien de la personne de laquelle il doit récupérer des informations : ni son identité, ni son sexe, rien. Son rôle est de récupérer des informations transmises par la pensée.

Read more

L’Attentat

Amine Jaafari est un médecin d’origine arabe qui travaille en Israël ; il n’est ni pratiquant ni croyant ; au début du film, il reçoit un prix pour ses travaux en médecine décerné par une association médicale israélienne. Il est brillant, indépendant, parfaitement intégré.

A la radio, il apprend qu’un attentat-kamikaze a fait une vingtaine de morts, dont plusieurs enfants. Il est révolté comme tout israélien devant la violence assassine, et dépassé, incrédule presque, face au geste, face à la motivation de tuer aveuglément et de se donner la mort en même temps. Qu’est-ce qui peut pousser une femme, car il s’agit d’une femme, à commettre un tel acte ? En pleine nuit, un proche d’Amine, policier, l’appelle et lui demande de se rendre à l’hôpital ; c’est pour une identification : le kamikaze, c’était sa femme.

Read more

Only God Forgives

Un type viole sauvagement et tue une femme ; la police le livre à la vengeance de son père ; puis c’est la mère du violeur qui veut venger son fils en tuant, et le père de la fille et le flic qui lui a livré son fiston. Bon, bon. Tout ça se passe à Bangkok, un peu dans les rues, beaucoup dans des bordels. Ryan Gosling, qui a le rôle principal – il fait le frère du violeur – se tait. Il a le rôle du type qui reste distant. Ca peut paraître comme ça un peu court, mais le film est très peu bavard et très peu riche en action – à prendre au sens large, c’est-à-dire, qu’il ne se passe pas grand chose. On déambule beaucoup ; lentement, mais de manière déterminée, comme pour partir à la rencontre de son destin. Et quand on ne marche pas, on se jette des regards profonds et pénétrants.

Read more

Après la nuit, Quinzaine des Réalisateurs

Premier film d’un jeune réalisateur suisse d’origine portugaise, Après la Nuit, filmé dans le bidonville créole de Lisbonne, est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes. Un film avec de nombreuses idées intéressantes, pas toujours complètement exploitées, mais que l’on suit avec plaisir.

Read more

Gatsby le Magnifique

Gatsby c’est le mythe de l’homme qui a tout mais qui n’a rien. Multi-millionnaire qui dépense dans des fêtes pharaoniques ; toujours avide, jamais satisfait.

Le film est éblouissant ; kitsch aussi, bien sûr, c’est la contrepartie inévitable. Le 1er acte qui crée le mythe de Gatsby, demi-dieu aux 100 vies, qui donne des réceptions d’empereur, connaît tout le monde sans que personne ne le connaisse lui, est très bien faite.

Read more

Mud – Sur les Rives du Mississippi

Jeff Nichols est le nouveau cinéaste de l’Amérique profonde ; c’est du moins ainsi que la critique l’a désormais adoubé. Son dernier film, après le très réussi Take Shelter , sorti il y a à peine un an, raconte l’épopée de 2 gosses.

Read more

Sympathy for Delicious, de Mark Ruffalo

Prix spécial du jury au festival de Sundance, Sympathy For Delicious réunit un super casting d’acteurs: Juliette Lewis, Orlando Bloom, Laura Linney et Mark Ruffalo pour une improbable histoire de miracles accomplis par un DJ handicapé, interprété par Christopher Thornton, acteur tétraplégique… Malgré un découpage scénaristique et des partis-pris narratifs déroutants, le charme opère sur fond de musique rock…

Read more

Rock the Casbah

Un groupe de soldats israéliens patrouille à Gaza ; l’action du film se passe en 1989 avant que l’armée israélienne ne quitte le territoire ; nous sommes en plein pendant la 1ère Intifada ; suite à une agression, les soldats prennent en chasse un groupe disparate composé d’enfants et d’adolescents ; ils reçoivent des jets de pierre ; finalement, alors qu’un des soldats capture un des enfants, un homme, du haut du toit d’une maison, fait tomber un réfrigérateur sur le soldat qui triomphait devant ses camarades ; l’impact, extrêmement violent, le tue.

Read more
/**