Author Archive for: Pierre

Le Souffle de La Danse

Anna Halprin a commencé sa carrière dans les années 50. Très tôt elle s’est intéressée à l’expérimentation dans les domaines du théâtre et de la danse. Avec son groupe elle se produit dans des représentations audacieuses où ils retirent à la danse son aspect harmonieux ou spectaculaire. Il ne s’agit pas s’émerveiller ; leur but est de rendre la danse expressive, d’en retirer l’esthétisme « gratuit. » Ils marchent sur scène, saccadent leurs mouvements, se font accompagner de musique dissonante ou pop, mettent en scène le quotidien.

Read more

Un Jour de Chance

Un Jour de Chance part d’un postulat complètement fantasque : un type, à la suite d’un accident improbable, se retrouve cloué au sol au milieu d’un amphithéâtre romain, une tige en fer figée dans le crâne. Il est paralysé dans cette position, bien vivant mais incapable de se mouvoir au risque d’y laisser la vie. Pour bien faire, cet amphithéâtre antique, fraîchement découvert, est sur le point d’être présenté à la presse et au public. Lever de rideau sur ce type punaisé « comme un papillon » – la comparaison viendra de sa bouche – au centre du théâtre. La presse est déjà là, et en un rien de temps, les badauds accourent et c’est toute l’Espagne qui est témoin de ce drame en live , drôle et funeste.

Read more

Le Noir (te) Vous Va si Bien

Moncef tient une petite épicerie de quartier à Paris. C’est, on suppose, un émigré de 1ère génération ; il est encore très attaché à la culture de son pays – on ne saura jamais lequel – et a eu du mal à s’adapter à celle de la France. Il a besoin de ses repères, de ses amis de là-bas . « je n’aurais jamais dû quitter le pays » confesse-t-il.

Il a 2 enfants. Sa fille, Cobra, tout à l’inverse, qui a grandi, elle, on le suppose encore, en France, est parfaitement intégrée. Elle a, cependant, du mal à concilier son désir d’indépendance et le désir de paraître, vis-à-vis de son père, respectueuse des traditions. Tous les jours, elle quitte l’appartement qu’elle partage avec ses parents, voilée, tous les jours elle le retire discrètement dans un petit café avant d’aller travailler.

Read more

Tess

Hasard et Destin. John Durbeyfield, un paysan pauvre et ivrogne, apprend qu’il est un descendant direct de Guillaume le Conquérant. Lignée oubliée. D’Urberville a dégénéré en Durbeyfield. Le voilà Lord, il pavane. En rentrant chez lui, titubant et seigneurial, il demande à une de ses filles, Tess, de rendre visite à leur noble cousin. Le pauvre Durbeyfield est si médiocre que même dans son entreprise de reconquête de son patronyme, il se montre mesquin ; il n’attend guère plus de sa fille qu’elle ne mendie que quelques livres à boire. Celle-ci va donc se présenter à son « cousin », Alec D’urberville, lui annoncer qu’elle est parente. Peu sensible à son histoire mais, malgré tout, impressionné par sa beauté, Alec D’ lui offre une place de domestique dans la maison.

Read more

Populaire

Populaire est un de ces films qui arrive tout emballé dans un concept ; c’est soigneusement ficelé, brodé, cousu ; l’originalité du sujet – qui a entendu parler de concours de vitesse dactylographique ? – se combine à une très forte stylisation de l’image, une ambiance années 50 de vieux films, aussi irréelle qu’esthétisée.

Read more

Little Bird

Little Bird raconte l’amitié d’un enfant avec un oiseau. Tout un genre. Il y a des histoires héroïques où l’animal est une force positive et anarchique, un gros bestiau indocile mais plein de générosité, adoré des enfants mais traité avec sévérité par les adultes et qui sauvera invariablement des vies ( Sauvez Willy, Beethoven ) et des histoires d’amitiés secrètes avec de petits animaux ; compagnons discrets et silencieux qu’on cache à la vue des autres, qu’on range dans une boîte, et avec qui on parle en murmures. Nous sommes dans cette seconde catégorie.

Read more

Au-Delà des Collines

Attention, cet article dévoile le dénouement de l’intrigue.

Le film s’ouvre par une scène de retrouvailles dans une gare. Alina et Voichita sont 2 anciennes copines de pensionnat. Elles y ont eu une liaison amoureuse aussi. La 1ère est partie vivre en Allemagne, la 2nde et restée en Roumanie et s’est faite nonne. C’est avec l’espoir de repartir avec son ancienne camarade de chambre et de cœur qu’Alina retrouve Voichita. Le temps de la convaincre, elle s’installe avec elle au sein de sa communauté religieuse, un couvent perdu dans les collines moldaves, séparé du monde, où il n’y a ni eau courante ni électricité.

Read more

Les Derniers Jours de l’Hiver

Dans ce documentaire sur la prison pour mineurs de Belleville à Téhéran – la même qui servait de cadre au film d’Ashghar Farhadi Les Enfants de Belleville – Mehrdad Oskouei a interrogé 7 enfants, entre 10 et 14 ans, sur les raisons qui les ont menés si jeunes dans un tel endroit.

Les Derniers Jours de l’Hiver parce qu’il les a suivis pendant les 2 semaines qui précèdent le Nouvel An – dans le calendrier persan, à l’arrivée du Printemps.

Read more

Without

Une fille accepte un emploi d’aide à domicile au pair. Elle doit surveiller et s’occuper d’un vieillard prostré sur une chaise dans un état végétatif. Il ne parle pas, ne bouge pas, il est juste là. Ils sont sur une île, seuls ou presque. Pas de réseau, pas d’internet.

Read more

Etre Là

Etre là est un documentaire sur le Service Médico-Psychologique Régional ( SMPR ) de la Maison d’Arrêt des Baumettes à Marseille. Régis Sauder y a suivi le quotidien du personnel soignant sur une durée de 15 jours.

Read more
/**