Les petites encyclopédies…au Castor Astral. Petite Encyclopédie des vampires

Parfois, notre boîte aux lettres recèle de chouettes surprises: c’est le cas avec la Petite Encyclopédie des Vampires, parue au Castor Astral le 15 octobre 2013 et reçue il y a quelques jours… Cet ouvrage, instructif et distrayant, fait partie d’une nouvelle collection, Les Petites Encyclopédies, conçue par Dominique Bordes, le créateur des éditions Monsieur Toussaint L’Ouverture. Ces dernières se sont récemment illustrées par la traduction -réussie- et la première publication en France de Sometimes a great notion (Et quelquefois j’ai comme une grande idée) un roman Ken Kesey (l’auteur de Vol au-dessus d’un nid de coucou) paru aux États-Unis en 1964.

Le lien avec les Petites Encyclopédies, les vampires et le cinéma me direz-vous ? Eh bien, ces ouvrages, grands par le contenu mais petits par la taille (on peut aisément les transporter), comportent de nombreuses entrées -à la manière d’une encyclopédie classique – mais aussi des navigateurs, présents dans la marge, qui permettent au lecteur de trouver des informations thématiques.

A la rubrique cinéma, on trouve donc comme navigateur les acteurs ayant incarné des vampires à l’écran. Les plus jeunes crieront immédiatement le nom des stars de la franchise Twilight -on leur pardonnera, il faut bien que jeunesse se fasse… Les papys et mamys (et leur progéniture plongée dès l’enfance dans des images en noir et blanc) auront une pensée nostalgique pour Bela Lugosi , premier grand Dracula à l’écran en 1931, immortalisé à jamais par le réalisateur Tod Browning . A noter, les premiers films de vampires sont apparus dans les années 1910.

Bela Lugosi.

Le vampire inspire les cinéastes: depuis les années 1930, sa panoplie a finalement peu évolué. Le vampire a peut-être troqué sa cape pour un long manteau de cuir noir, l’image rock, parfois SM, qu’il cultive, se veut empreinte de romantisme ténébreux. L’ouvrage paru au Castor Astral fournit la liste des différents acteurs et actrices qui ont, un jour, sur des plateaux, souri -et mordu- à pleines dents leur partenaires de tournage…

Wesley Snipes dans Blade, le vampire chasseur de…vampires.

La Petite Encyclopédie des Vampires remplit le contrat de l’exhaustivité: on y croise des vampires de cinéma, de série TV ( True Blood ), des naturalistes -Buffon, Carl von Linné- amateurs de chauve-souris , des rabbins ou des abbés fascinés par Lilith … Les déclinaisons ethniques ne manquent pas elles-aussi: du Strigoi roumain aux hameh arabes en passant par l’Aloubi vendéen… C’est tout un bestiaire qui est convoqué par cette Petite Encyclopédie des Vampires qui, tout en listant des entrées assez classiques -l’empalement, le pieu-, comporte aussi son lot de surprises et de perles rares. Ainsi, saviez-vous qu’en langage des signes, François Mitterrand était désigné par le signe vampire, en référence à ses incisives qu’il avait faites limer ?

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**