Gravity

Précédé par une formidable réputation, annoncé comme un film de SF révolutionnaire,  Gravity  s’est attiré les louanges de la presse et du public, à l’issue d’une année riche en films de science-fiction ( Oblivion, After Earth, Elysium, Pacific Rim  ) qui, jusque là, avaient tous été décevants.

De prouesse technologique, relativisions tout de suite : il n’y a rien, en soi, de véritablement neuf. Seulement, Cuaron s’est posé comme défi de tout filmer en apesanteur : non seulement la caméra n’est jamais stable, elle est perpétuellement en mouvement, mais surtout elle n’a pas d’appui : il n’y pas un chariot qui la transporte, un pied qui l’ancre au sol et un décor numérique qui viendrait ensuite effacer ces assises, donner l’impression que tout est suspendu en l’air.
La caméra tourne, flotte, a des déplacements presque aquatique ; la novation est là. Il ne s’agit donc pas tant d’une révolution – qui impliquerait un matériel nouveau – que d’un usage inédit. Le rendu, tout le monde s’y entend, est saisissant.

L’espace, lieu primordial s’il en est, d’origination, infini, vide, a toujours inspiré aux cinéastes, du 2001 de Kubrick à Alien de Ridley Scott, des métaphores sur le départ de la vie. Ce film n’y coupe pas. On va du confort foetal à la brutalité de l’expulsion, à l’angoisse de devoir vivre. C’est sur ce dernier thème, surtout, que se construit le film.

L’histoire est simple, n’est pas gangrenée des complications et des retournements de situation qui, dans le cinéma hollywoodien actuel et les séries télés, servent à masquer l’incapacité des auteurs à définir une ligne narrative claire et honnête. Logique de l’épuration contre celle de la surenchère, c’est toute une conception du cinéma qui s’engage là, et on se réjouit que, pour cette fois, le public ait plébiscité la 1ère.

Titre : Gravity

Réalisation : Alfonso Cuaròn

Interprétation : Sandra Bullock, George Clooney

Date de sortie : 23/10/2012

Distribution et crédit photos : Warner Bros France

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**