Rencontre avec Ciné-trio,

Ciné-trio, c’est l’association de trois musiciens, qui se sont rencontrés au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et sont devenus amis. Ils se lancent alors le pari de créer un groupe ensemble, dans lequel leur passion de la musique s’allierait avec le cinéma, lieu par excellence de l’imaginaire et du rêve. Portrait de ce Ciné-trio qui, une dizaine d’années après leur formation, sort enfin son premier album de musiques de films, avant de débuter une série de concert à Paris.

Le pianiste Philippe Barbey-Lallia se présente en premier, assumant son rôle de leader, d’investigateur du projet. Vient ensuite le discret Cyril Baleton, sourire en coin, plus à l’aise devant son violon que devant le magnéto. Et enfin Timothée Oudinot, celui qui touche à tout, qui n’a pas pu être présent pour l’interview tant son emploi du temps de free-lance est chargé.
Trois personnages très différents, mais que leur dynamisme et leur passion pour la musique rassemblent. Au piano et aux arrangements, Philippe, qui, après avoir fait un peu de chant, a découvert le piano pour ne plus le quitter. Marqué par Jurassik Park étant petit car « on y trouve un thème musical génial », ce passionné de musique le devient également de cinéma. Il a fondé l’Orchestre Cinématographique de Paris, seul orchestre en France exclusivement consacré à la musique de film. Timothée a également commencé par le chant à 7 ans en tant que chœur à Reims. Une expérience formateur puisqu’elle lui permet de voyager avec sa chorale. Il commence deux ans plus tard le hautbois, qu’il ne lâche plus jusqu’à devenir l’une des références de l’instrument. Le trio est complété par le violon de Cyril qui, étant petit, voyait son grand-père en jouer : « ça m’a donné envie, j’en ai donc fait et ça m’a tout de suite plu ! »

C’est tout naturellement que ces trois amis ont formé un groupe tant l’harmonie qui résulte de l’association de leur spécialité et leur caractère est flagrante. S’ils ont déjà fait de nombreuses scènes ensemble (festivals de cinéma, de musique…), ils ont mis dix ans pour proposer leur premier album, une maturation nécessaire pour exceller dans le répertoire qu’ils ont choisi. Enregistré au studio de Châtenay-Malabry, le rendu acoustique est très bon. L’album est divisé en plusieurs thèmes : de James Bond au cinéma italien, en passant entre autres par les films français et de science-fiction, il y en a pour tous les goûts.

C’est ce premier album qu’ils proposent le 28 septembre au Temple de l’Annonciation, « une église protestante avec peu de décors, ce qui correspond bien à notre univers », explique Philippe. En effet, leur but n’est pas de faire un spectacle visuel : « on met l’accent sur la qualité de la musique, on ne va pas se déguiser en James Bond, ce serait ridicule ! », enchérit Cyril. Car là est la richesse du trio : la beauté, la finesse de leur musique se suffit à elle-même et permet aux spectateurs de se rappeler – ou de s’imaginer – les images cinématographiques cachées derrière ces sons. Le choix des morceaux est très hétéroclite pour que tout le monde s’y retrouve et passe un bon moment. Et ce n’est qu’un début, car le groupe débute une série de concerts, « que l’on veut imposer comme des rendez-vous mensuels entre le public et nos musiques » conclut Philippe.

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

One Response to "Rencontre avec Ciné-trio,"

  1. salerno marc says:

    toutes mes félicitations ; c’est une excellente initiative
    Cyril est mon petit cousin; son grand-père accompagnait parfois au piano ma mère qui est sa cousine germaine; elle a 93 ans et toujours passionnée de musique
    je diffuse cette information dans le Lot, Gers et Dordogne et sur Toulouse
    puis-je avoir une idée de programme de concert dans ce registre ; les cinéphiles et mélomanes apprécieront
    continuez sur cette lancée

    bonnes fêtes

    Marc

    Répondre

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**