Jeune et Jolie

Trois mois après sa présentation lors de la compétition officielle du festival de Cannes et la polémique qu’il a provoqué, Jeune et Jolie sort enfin en salles. A travers le portrait d’une jeune fille de bonne famille que le public voit évoluer au fil de quatre saisons, le film interroge le spectateur : comment Isabelle, sublimement belle, en vient-elle à se prostituer ? Si le réalisateur François Ozon – plus provocateur dans ses interviews que dans son film – a parlé à Cannes du prétendu « fantasme de prostitution » qu’aurait toutes les femmes, son film pousse plus loin la réflexion sur le rapport que les jeunes femmes entretiennent à la norme et sa transgression.

François Ozon aime à alterner comédie grand public ( Potiche ) et film d’auteur ( Dans la maison ). Pour ce nouvel opus, il penche du côté du drame. À tout juste 17 ans, Isabelle s’adonne, entre ses cours au lycée Henri IV de Paris et des discussions espiègles avec son petit frère, à la prostitution. Comment, en à peine une année, en arrive-t-elle là ? Telle est la complexité et l’intérêt de ce film troublant et hypnotique.

jeunetjolie02

« On n’est pas sérieux quand on a 17 ans » écrivait Rimbaud. L’été de ses 17 ans, Isabelle perd sa virginité. « Voilà, c’est fait » est son seul commentaire. Rien de plus à dire car elle n’y a pris aucun plaisir. Elle ne raconte rien à sa mère et son beau-père, ni même à ses amis. Son seul confident est son petit frère. Ensemble, ils ont des discussions savoureuses de deux jeunes qui découvrent la sexualité. Les moments les plus drôles du film.

Car dès l’automne, cette même Isabelle se fait aborder à la sortie de son lycée. Trop belle pour laisser quiconque indifférent selon son beau-père, un homme lui propose de se prostituer. Isabelle accepte. Elle n’a pourtant pas besoin d’arrondir ses fins de mois – elle ne dépense d’ailleurs pas l’argent gagné par ses passes, elle ne fait qu’accumuler les billets au fin fond de son armoire. Elle ne s’adonne pas non plus à la prostitution pour le plaisir : dépucelée au début du film par un touriste allemand peu prévenant, elle ne jouit pas, étant même à la limite de la frigidité.
Dès lors, quelles sont ses motivations ? Le film repose sur la complexité de la réponse : l’excitation des rencontres ? le plaisir de l’interdit ? le désir de se différencier de ses camarades lycéennes ? l’expérimentation de la transgression ? Lorsque sa famille finit par découvrir au printemps les activités extrascolaires d’Isabelle, c’est l’incompréhension. Et le public n’est pas loin d’être dans le même sentiment ! Aucune clef lui ai donné, à lui de s’imaginer ce qu’il veut… Mais c’est ce qui fait l’intérêt du film, qui ne dicte pas un cheminement de pensée, mais laisse le spectateur à ses réflexions.

jeunetjolie01

Le principal risque du scénario aurait pu être de tourner à un récit psychologisant, à une moralisation manichéenne d’un phénomène de société : heureusement, François Ozon a contourné cet écueil en faisant tout pour éviter l’identification à l’héroïne. Isabelle, jouée par la révélation Marine Vacth qui crève l‘écran et hypnotise les spectateurs, apparaît comme un personnage froid et mélancolique. Un mélancolie qui s’ajoute à la temporalité brouillé du film : à une jeunesse ancrée dans la modernité se juxtapose une ambiance générale nostalgique par le peu de couleur du film – mis à part le rouge à lèvres envoûtant de l’héroïne – et une bande-son rétro. Quatre anciennes chansons de Françoise Hardy qui évoluent en même temps qu’Isabelle. Jusqu’à la scène finale, qui voit se réunir Marine Vacth et Charlotte Rampling : la jeune génération et une valeur sûre se retrouvent pour un finish étonnant. Un dénouement à l’image de Jeune et jolie : déroutant, mais hypnotisant.

Titre : Jeune et Jolie

Réalisateur et scénariste : François Ozon

Interprétation : Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot, Fantin Ravat, Johan Leyser, Charlotte Rampling, …

Date de sortie : 21 août 2013

Durée : 1h34

Distribution : Mars Distribution

Crédit Photos : Mars Distribution

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**