Dans la Tête de Charles Swan III

Charles Swan 3e du nom est un graphiste reconnu ; le genre de type qui se la coule douce dans un monde qui lui a fait la part belle. Il est créatif, doux rêveur, immature – un peu tocard aussi avec ses lunettes fumées et ses favoris qui lui donnent un look à la Elvis Presley – mais sympathique. Forcément malheureux en amour, c’est le lot de ceux qui n’ont pas les pieds sur terre, il repense à son ex-copine, Ivana, projette d’improbables réconciliations, lutte pour concilier son désir de stabilité et son appétit des femmes, bref se fait son auto-thérapie.


charlesswann02

Roman Coppola fait un collage amusé de séquences irréelles, absurdes, parfois drôles qui mettent en scène les fantasmes ( et les peurs ) de son personnage – lesquels tournent tous autour des femmes – séductrices et castratrices ( forcément ) – qu’il voit en indienne féroces ou même carrément en nazies.

Bien sûr, entre Charlie Sheen l’acteur et Charles Swan le personnage, il y a un renvoi permanent, comme un ping-pong. On se dit que l’un a été construit à l’image de l’autre. C’était, par ailleurs, déjà le cas dans Mon Oncle Charlie . C’est qu’à force de brûler la chandelle par les 2 bouts, d’alimenter les tabloids de ses frasques, sa vie et ses derniers rôles se fondent l’un l’autre ; en quelque sorte il est devenu lui-même un personnage.

charlesswann01

Le concept du film donc – les fantasmes de Charles Swan III – permet à Coppola de ne pas se laisser contraindre par les exigences d’une structure codifiée, de laisser libre cours à son imagination, de faire sa tambouille filmique tranquille. On voudrait adhérer. Malheureusement, il faut le reconnaître, la sauce peine à prendre. Manque d’humour, peut-être, manque de rythme, plus certainement : si le côté « à l’arrache » lui a permis de faire quelques très bons clips, la formule fonctionne beaucoup moins bien dans un film. On a envie de secouer l’ensemble, de faire que ça virevolte plus. Il y a une nonchalance continue, presque une flemme ; on arguera que c’est ce qui donne une partie de son charme au cinéma de Wes Anderson – avec qui Coppola a collaboré plusieurs fois – mais le réalisateur de Moonrise Kingdom maîtrise bien mieux cette fausse langueur. Un film qu’on voudrait aimer mais qui indiffère un peu.

Titre : A Glimpse Inside the Mind of Charles Swan III

Réalisation : Roman Coppola

Interprétation : Charlie Sheen, Katheryn Winnick, Jason Schwartzman, Bill Murray

Date de sortie : 24/07/2013

Distribution : UFO Distribution

Crédit Photos : UFO Distribution

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**