L’Esprit de 45

En Juillet 1945, au sortir de la Guerre, les britanniques portent au gouvernement le parti travailliste. C’est un raz-de-marée. Plein d’espoir dans l’avenir, désireux de ne plus connaître la misère qui ravageait le pays avant-guerre, ils plébiscitent la formation de Clement Atlee.

Le nouveau gouvernement entreprendra une série de réformes importantes : mise en place d’une couverture santé pour tous ( la National Health Service ) nationalisation progressive des grands secteurs industriels ( transport, électricité, gaz, sidérurgie, extraction minière…) création de logements sociaux, etc…

l'espritde4502

Ken Loach revient sur ces années de progressisme social. Il donne la parole à quelques personnes qui connurent, pour les uns, les années d’avant-guerre, pour les autres, celles qui suivirent directement. Ils se remémorent à quel point leur condition de vie furent bouleversées. En 1979, comme un diable surgit d’une boîte, apparaît sur une télé le visage de Margaret Thatcher. C’est le début de la fin ; elle défait tout ce qui avait été fait. Comment l’Angleterre est passée de la candeur bienheureuse, du désir collectif, au repli conservateur, on n’en saura rien, ou plutôt Ken Loach ne nous en dira rien. A peine, un des intervenants esquisse-t-il l’hypothèse d’une surcapacité industrielle qu’il aurait fallu réduire.

l'espritde4501

Et c’est bien le problème de ce genre de démarche ; plutôt que de prendre de la distance, faire une analyse comparée, solliciter le point de vue des conservateurs, des libéraux et des travaillistes sur l’évolution sociale de la Grande-Bretagne de 45 à 79, il fait un film tout entièrement consacré à la réussite des politiques du parti travailliste, à tel point, à vrai dire, qu’il finit par se dégager quelque chose de presque utopiste à ces images. Comment ne pas succomber à la liesse populaire qui envahit les rues de Londres à la fin de la Guerre ? Fin de la Guerre et fin du joug des conservateurs ne font qu’un.

Tout cela ne veut pas dire que le film est inintéressant, mais Ken Loach prêche à sa paroisse et il est guère probable que son film ne fasse que conforter chacun dans ses convictions, les uns dans la certitude de leur mérite, les autres, dans le rejet global d’un film jugé partial.

Titre : The Spirit Of 45

Réalisation : Ken Loach

Date de sortie : 08/05/2013

Distribution : Why Not Productions

Crédit Photos : Why Not Productions

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**