Villegas

2 cousins, Esteban et Pipa, se rendent à l’enterrement de leur grand-père. Ils ont grandi à la campagne, à General Villegas, mais habitent Buenos Aires. L’un travaille, est sur le point de se marier, l’autre est encore dans ce grand entre-deux de l’adolescence à l’âge adulte, vivoteur trentenaire, dragueur et fumeur de pétards. Les 2 vont se retrouver pour faire la route ensemble. Road trip annoncé où vont, bien sûr, se confronter les 2 tempéraments. Et les souvenirs.

Sujet classique que ces retrouvailles entre cousins qui ont 2 vies radicalement différentes mais qui sont obligés de voyager ensemble. On guette les disputes, les réconciliations. C’est la réussite des personnages qui comptent le plus dans ce genre de film. Esteban, le « sérieux », manque un peu de relief ; on sent que Gonzalo Tobal s’est plus reconnu dans sa contrepartie, l’indécis et quelque peu loser Pipa. Si, cependant, les 2 acteurs sont assez crédibles, on regrette un manque d’humour et de vivacité.

villegas01

La 2nde partie qui voit leur arrivée à Villegas prend une tournure, pour le coup, plus imprévisible. Au lieu de voir les tensions familiales se cristalliser et exploser comme on pourrait s’y attendre dans cette grande réunion autour d’un mort, c’est une curieuse nostalgie de la vie de campagne qui saisit le duo. Voilà le pueblo de leur enfance. Ils s’oublient, se laissent aller, c’est les veillées nocturnes à la guitare, les vieux projets qui refont surface, ce genre de choses.

Tobal a certainement mis beaucoup de lui ; trop et pas assez. C’est le syndrome du 1er film. Un peu plus de recul sur son histoire lui aurait permis de mieux la resserrer. Le film pâtit d’un gros manque de rythme, même si, à sa façon, avec sa musique et sa langueur, il créé son propre espace-temps. On en ressort finalement un peu ramolli et pensif.

Titre : Villegas

Réalisation Gonzalo Tobal

Interprétation : Esteban Lamothe, Esteban Bigliardi

Date de sortie : 07/11/2012

Distribution : Epicentre Films

Crédit Photos : Epicentre Films

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**