Morente, Flamenco y Picasso

C’est aussi une ode à l’amitié, valeur incontournable pour Morente. Ce film raconte la rencontre entre Picasso et Eugenio Arias Herranz, coiffeur et ami de Picasso pendant plus de 26 ans. Le film débute dans le château de Lozoya, le village du coiffeur et se termine à Grenade, la ville natale de Morente.

A cette histoire de Picasso vient se mêler celle de Morente et de sa « Gente. » C’est une très belle balade qui nous emmène de Lozoya à Barcelone pour s’achever dans les ruelles immaculées de l’Albaycin à Grenade.

Rythme soutenu, émotion et sincérité donnent à ce film une incomparable richesse. On y découvre un Morente drôle, sage, généreux et rigoureux et une voix qui vous transporte même sans être un aficionado de flamenco.

Entremêlant extraits de concerts (parfois sous la pluie) de discussions autour d’un verre, d’anecdotes avec les gens de son quartier, c’est aussi la première et dernière fois ou Morente joue avec ses deux filles Estrella Solea et son fils Jose Enrique.

On ne peut rester insensible à Morente hurlant devant le Guernica au musée Reina Sofia de Madrid. Il dira d’ailleurs au réalisateur lorsque celui-ci lui demandera ce qu il allait chanter : »Je ne veux pas chanter je veux crier. »

Mêlant chants traditionnels à d’autres morceaux plus fusion, ce documentaire est aussi l’occasion écouter sa dernière chanson « L’ange déchu » d’Antonio Vega accompagné par le pianiste de jazz argentin Federico Lechner. Un pur moment de bonheur, unique, car joué pour la première fois, ce jour-là, sans aucune répétition.

Documentaire musical, visuel où l’esthétisme et la qualité sonore sont remarquables. Ce film rend hommage au peuple andalou chez qui l’amitié, la famille et la créativité se donnent la main pour peindre, écrire, chanter et jouer dans le respect et la joie.

Loin du tourisme de masse, si l’on aime la musique, la poésie, l’art, Picasso et l’amitié, cette belle promenade musicale passe trop vite.

Le réalisateur Emilio Barrachina dira dans un entretien « Ce fut un défi constant, un moment de camaraderie et de création de chaque instant. Morente te donnait des leçons de vie. »

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**