Avengers

Cette rencontre hautement improbable entre Iron Man, Hulk, Captain America et Thor répond à cet antique fantasme geek de savoir parmi ses héros favoris lequel est le plus fort.  On fait des Avengers comme on fait des Alien vs Predator, des Freddy vs Jason, en attendant un éventuel Robocop vs Terminator. Imaginer ces rencontres, c’est tenter d’interpénétrer des mondes fictifs absolument étrangers les uns aux autres, souvent incompatibles. Il faut faire un effort. Prendre Thor, c’est prendre un système planétaire avec.  Tout cela se marie-t-il harmonieusement ? Pas trop, mais l’incongruité se dissout dans la familiarité ; cette équipe disparate existe depuis 50 ans ; on ne va pas remettre en cause sa légitimité. Disons cependant que Marvel avait consciencieusement préparé le terrain ; Nick Fury, patron de l’équipe, s’est fendu d’une apparition dans tous les films qui mettaient en scène ces super-héros dans leur aventure solitaire, et toujours sous les traits de Samuel L Jackson.

avengers1_01

Venons à l’histoire. Loki, faux frère de Thor et méchant du film qui lui était consacré, entre en possession d’une espèce de cube bleu, fourre-tout de tous les pouvoirs, à la fois portail dimensionnel et réceptacle d’énergie, genre de boite de pandore capable, on le devine, de lui donner la capacité de dominer l’univers. Il passe un deal avec une sorte de skeletor galactique : le cube contre une armée de monstres. L’affaire est entendue ; Loki n’a plus qu’à activer son cube ; car l’avoir est une chose, le faire marcher une autre.

On regrette par la suite que l’histoire fasse du sur-place pendant un bon bout de temps, au cours duquel, coté gentils et coté méchants, de super astrophysiciens bidouillent des machines. Les autres commentent. Le spectateur, lui, se coltine une bonne dose de dialogues parfaitement abscons où on tente laborieusement de nous expliquer, en termes scientifiques, les propriétés de cette boite à univers. Mais si on ne suit parfois pas trop ce qui se passe, on ne perd jamais de vue l’enjeu principal : le méchant veut exterminer tout le monde.

avengers1_02

Si le film est construit de la sorte, c’est-à-dire que si les manigances du méchant sont mises entre parenthèses, c’est que, ce qui enthousiasme par-dessus-tout les fans dans ce concept-film, comme nous le disions plus haut, c’est la confrontation des héros entre eux . Thor se bat contre Iron Man, contre Captain America, contre Hulk ; mieux encore, ils mesurent leurs armes, symbole suprême : quel est le plus fort, le marteau de Thor ou le bouclier de Captain America ? Ces questions-là préoccupent et font l’objet de nombreuses pages sur internet.
Il y a de l’hommage là-dedans, une déférence constante de Joss Whedon envers ses héros ; mais disons-le, ces personnages ont leur chapelle. Ne pas connaître la mesure exacte de leur force, c’est peut-être le seul faux-pas qu’il ne fait pas. Hulk qui ne parvient pas à soulever le marteau de Thor, les fans exultent.

Le reste, on le dit, manque de fluidité : par exemple, la dernière partie a ce défaut – qui est le même que celui de Transformers 3 qui avait une idée très semblable – de n’être qu’une déferlante d’action où ni les héros ni les méchants n’ont un objectif bien défini. Un trou dans le ciel vomit des monstres ; les uns cassent, les autres cognent. Comment fermer le portail ? On ne sait pas. L’idée apparaîtra soudainement, comme ça, sans s’annoncer. Le combat final, pour sa part, est expédié par une blague. Problème de rythme. Dommage. Espérons que la suite fera meilleure figure.

Titre original : The Avengers

Réalisation : Joss Whedon

scénario : Joss Whedon et Zak Penn

interprétation : Robert Downey Jr, Mark Ruffalo, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Chris Evans, Chris Hemsworth

Date de sortie : 25 avril 2012

Distribution : The Walt Disney Company France

Crédit photos : © The Walt Disney Company France

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**