Tyrannosaur

Ces deux-là, la vie les a meurtris et, antithèse l’un de l’autre, se frayent leur chemin à l’exact opposé. Lui, bloc de granit, il se venge ; elle, statue d’argile, pardonne tout. C’est un alcoolique, violent, dévoré par le dégoût de lui-même, sans amour-propre, qui se morfond de honte à chaque dérapage, à chaque coup de sang. Cercle vicieux, puisque la honte, miroir accusateur, est un fantôme invisible qui nous montre du doigt et qui ne se chasse qu’en redirigeant un peu de sa colère sur les autres. Peter Mullan, dans le rôle, est parfait.
Tout au contraire, elle, subit, passivement et cruellement, se fait reine de la dissimulation et ne se réconforte qu’en essayant de faire un peu de bien. Elle incarne la femme battue prise dans sa spirale de souffrance, de peur et de silence.

Ca n’est pas l’histoire d’une transfiguration ou d’une rédemption : l’irlandais coriace ne se refait pas totalement. Ce ne sont que des touches, des nuances. Considine ne quitte pas les sentiers du réalisme pour ceux de la parabole. Plus encore, il cherche à nous confronter aux démons intérieurs de Joseph – le personnage joué par Mullan – en perpétuel lutte.

Le 1er mérite de ce film, c’est la justesse des personnages et, disons, celle des comédiens. D’abord, bien sûr, les 2 rôles principaux, Peter Mullan nous l’avons dit ; mais Olivia Colman, aussi, confondante. Eddie Marsan, quant à lui, dans le rôle du mari violent, n’est pas en reste. Petit homme, larve odieuse, qui se croit seigneurial quand il vient quémander des excuses à sa femme, et fausse victime qui ne déploie sa violence que devant ce qu’il interprète comme de l’ingratitude. Ces portraits sont parfaitement dessinés.

Tyrannosaur est la transposition en long-métrage d’un film court de Paddy Considine, Dog Altogether . On l’aura compris, c’est un film dur. Reconnaissons-lui cependant ni misérabilisme ni complaisance. Il surnage de cette histoire de destins brisés une dynamique positive sur la reconstruction de 2 êtres.

Titre : Tyrannosaur

Réalisation : Paddy Considine

Interprétation : Peter Mullan, Olivia Colman, Eddie Marsan

Scénario : Paddy Considine

Date de sortie : 25 avril 2012

Distribution : Distrib Films

Photos : Distrib Films

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**