Coffret Joaquim Pedro de Andrade

Son œuvre est longtemps restée réservée au public brésilien, puisant dans les fables et les histoires traditionnelles de son pays l’inspiration pour s’attaquer aux tabous petits-bourgeois, religieux et politiques dans lesquels la société brésilienne s’enfermait.
La filmographie réunie au sein de ce coffret DVD permet de découvrir une œuvre à la fois brillante et complètement débridée, c’est un peu Fellini au rythme de la samba. Joaquim De Andrade connaît le succès assez tard, à l’âge de 38 ans, avec son film emblématique Macunaima , en 1969, adaptation d’un roman célèbre du début du XXe siècle. Sur la toile, cela donne un conte exubérant où un antihéros originaire d’un petit village se métamorphose sous une fontaine magique d’homme noir en homme blanc… Il découvre alors les attraits de la ville dans laquelle il va se perdre avec délice. Le réalisateur livre là un film manifeste d’une liberté de ton dont il ne se départira pas ; se jouant des codes cinématographiques, il allie le conte spirituel aux situations absurdes de folies douces sans oublier un fond de dénonciation sociale.

A cette période, Joaquim De Andrade a déjà de nombreux films à son actif, dont un reportage inscrit en bonus du DVD sur le footballeur mythique, Garrincha, Allegria de Povo, dont il tire un puissant exercice de style chorégraphique qui sublime les divins passements de jambes de cet amoureux du geste pur, ce qui lui valait d’être surnommé « la gloire du peuple », à la limite de l’expérimental. On retient aussi son premier long métrage, O Padre e a moça ( Le Prêtre et la jeune femme ), de 1965, histoires d’amours interdites d’une jeune femme irrésistible déclenchant les passions et les jalousies parmi les habitants d’une région minière sur le déclin et le prêtre fraîchement débarqué. Dans ce film en noir et blanc, d’une grande beauté formelle, entre le néoréalisme et l’ascétisme d’un Bresson, Joaquim de Andrade brave pour la première fois les interdits de l’Église et choque les bien-pensants.

Toujours en phase avec son époque, il continue au cours des années 70 son travail de sape des bonnes mœurs où l’on découvre des films très libertaires, comme souvent dans l’art brésilien où tout est sensuel et sexué. Ainsi la révolte féministe passe par des aventures multiples, à l’exemple du film Guerre conjugale , où les rapports s’enchaînent dans un style très propre à la culture brésilienne où la sensualité domine tout, certainement plus difficile à déchiffrer pour le pauvre spectateur occidental.
Durant ses dernières années, jusqu’au début des années 80, son sens de la démesure ne faiblit pas, alternant les délires felliniens et la satire, entre des courts gourmands – Sentier tropical –, et son film le plus politique, pour celui qui s’inspire toujours de l’histoire de son pays, Les Conspirateurs : s’inspirant du mouvement indépendantiste de 1789, il est transposé dans une lutte en apothéose menée par les intellectuels et les artistes se gargarisant de réflexions spirituelles franchement harassantes. Dans son dernier film, L’Homme du bois Brésil , avec ses couleurs en à-plat et son kitch affiché, on retrouve l’hédonisme et la roublardise élevés au rang d’œuvre d’art. Il y rend hommage à l’écrivain Oswald de Andrade, représenté à la fois en femme et en homme, détournant toujours les codes sociaux avec démesure. A découvrir aussi sur le bonus DVD ses témoignages sur ce travail du « langage de la persuasion » qu’il a transformé caméra au poing en une œuvre politique au plus près de ses contemporains.

De Andrade : Coffret – Integrale (5 DVD)
L’intégralité de l’oeuvre de Joaquim Pedro De Andrade, figure phare du Cinema Novo.
Réalisation : De Andrade Joaquim Pedro

Bonus
DVD1 :
La restauration de Macunaíma (15 mn)
2 courts-métrages de Joaquim Pedro de Andrade…
DVD2 :
2 documentaires de Joaquim Pedro de Andrade…
DVD3 :
Entretien avec Joaquim Pedro de Andrade par Sylvia Bahiense (57 mn)
3 courts-métrages de Joaquim Pedro de Andrade
DVD4 :
Sentier Tropical(1977 – Couleurs – 23 mn)
La restauration des films de Joaquim Pedro de Andrade (3 mn)…
DVD5 :
Le Langage de la persuasion (1970 – Couleurs – 11 mn)
Maître Joaquim Pedro (1988 – Couleurs – 62 mn)

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**