Remo Forlani tire sa révérence

Après divers autres métiers (dans la publicité et la bande dessinée) et quelques figurations, il trouve enfin sa voie comme auteur et dramaturge de théâtre et adaptateur-dialoguiste pour le cinéma.

Dans les années 60, il signe une dizaine de scénarii pour le cinéma ( Tintin et le mystère de la Toison d’Or , L’Amour c’est gai , L’Amour c’est triste , La Bande à Bonnot …). Georges Vitaly, alors directeur du théâtre La Bruyère, mettra en scène une de ses pièces qui deviendra l’un des succès de la saison 69 Guerre et Paix au café Sneffle , avec un Jean-Pierre Marielle surprenant. Il dira plus tard, en 72, dans un de ses livres que « les acteurs c’est bien. C’est même très bien. Surtout Jean-Pierre Marielle ».

Dans les années 70, Michel Clerc, le prend à RTL comme chroniqueur radiophonique. Sa voix feutrée et chaude, ses critiques lapidaires et pertinentes, mais toujours circonspectes, ont été appréciées par de très nombreux auditeurs. Pendant plus de 50 ans, il critiquera les films lors de leur sortie, de façon inimitable, engagée et passionnée. Pourtant cette « encyclopédie vivante », suivant Philippe Labro (ancien directeur de RTL), qualifiait son travail dans un de ses livres « Je ne suis pas vraiment critique. Je raconte mes sorties. C’est plaisant. Le bon boulot ».
En 1974, il réalise Juliette et Juliette , son deuxième film, avec Annie Girardot, Marlène Jobert, et Pierre Richard.

Parallèlement à ses chroniques, il collabore également quelques temps, à RTL Télévision. Grand adorateur de la gent féline, il lui a consacrée, à partir des années 80, de très nombreux livres.

Le franc parler et la voix chaleureuse de cet homme orchestre avait quitté depuis quelques années les ondes radio, mais était resté dans la mémoire de très nombreux auditeurs de la première radio de France. Et c’est ainsi que ce dimanche matin, à 82 ans, Remo Forlani , est décédé à la suite d’une longue maladie, à l’hôpital de Tennon.

Extrait de La Bande à Bonnot :

Images © AFP

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

One Response to "Remo Forlani tire sa révérence"

  1. patricia says:

    Salut et merci beaucoup pour votre effort,, je souhaite vous poser une question : me donnez-vous l’autorisation de créer un lien par mail vers votre article ? Un grand merci pour tout.
    Ambre

    Répondre

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**