Archive for month: juin, 2012

Holy Motors, Leos Carax

Pourquoi devient-on acteur et actrice? Leos Carax tente de répondre à cette question dans son nouveau film, le magistral Holy Motors qui signe son grand retour derrière la caméra après plusieurs années d’absence de nos écrans. Holy Motors faisait l’ouverture du festival Paris Cinéma, jeudi 28 juin au Gaumont Capucines…à juste titre car ce film constitue l’un des plus bels hommages au cinéma jamais réalisé à ce jour.

Read more

Jules et Jim

Jules et Jim est le troisième film de François Truffaut. Après le très personnel Les 400 coups , le légèrement bancal Tirez Sur le Pianiste , c’est peut-être le 1er film qui marque franchement le style de son auteur.
Adapté d’un roman en partie autobiographique d’Henri Pierre Roché – qui ne verra pas le film de son vivant – il raconte une double histoire d’amour et d’amitié. Il ressort en copies neuves pour son cinquantième anniversaire.

Read more

Rubrique Cadeaux Cinéma

Cinémapolis inaugure une nouvelle rubrique, les cadeaux cinéma! Et comme nous sommes éclectiques, il y en aura pour tout le monde. Des gourmands aux studieux en passant par les collectionneurs et les nerds punk…

Read more

L’assassin d’Elio Petri, réédition Carlotta

Carlotta, dénicheur de perles cinématographiques, a eu l’excellente idée d’exhumer un film noir italien : L’assassin, réalisé par Elio Petri en 1961. L’occasion de retrouver deux monstres sacrés du cinéma européen, Marcello Mastroianni et Micheline Presle, dans un face à face très glamour.

Read more

El Campo

Un couple décide d’aller s’installer à la campagne avec leur petite fille de 2 ans, fuir – forcément – le tumulte urbain. Mais en guise de tranquillité ils trouvent de la solitude, en guise d’espace, de l’isolement, et le grand air les asphyxie plus qu’il ne les fait respirer. Leur relation se dégrade peu à peu.

Read more

Interview Isabel Coixet

Escuchando al juez Garzon, le nouveau film de la réalisatrice catalane Isabel Coixet, n’est pas un documentaire facile d’accès. Des 8h d’enregistrement, Isabel Coixet n’en a conservé qu’une heure trente, assez pour retracer la carrière et la chute du célèbre juge espagnol, trop peu pour percer son mystère. Un mystère entretenu par le dispositif cinématographique choisi : filmé en contreplongée ou à contrejour, le juge Garzon, rendu célèbre pour lancé un mandat d’arrêt contre Pinochet et instruit l’enquête sur les meurtres du franquisme, répond aux questions du journaliste et écrivain Manuel Rivas.

Read more
/**