Archive for month: mai, 2012

Une seconde femme d’Umut Dag, sortie le 6 juin

Ayse quitte son village natal turc pour s’installer à Vienne. Officiellement, elle est devenue l’épouse d’Hasan, séduisant jeune homme. En réalité, elle occupera la place de seconde femme, auprès de Mustafa, le père quinquagénaire d’Hasan et de cinq autres enfants. C’est Fatma, la première épouse mourante de Mustafa qui a choisi Ayse pour la remplacer au plus vite…Pour son premier long-métrage très maîtrisé, Umut Dag filme avec virtuosité une famille sous tension ravagée par les secrets, le respect de la tradition et le souci du qu’en dira-t-on.

Read more

Men in Black 3

On retrouve avec plaisir les agents J et K dans leur costume irréprochable. Boris l’animal, extraterrestre incarcéré sur la lune, parvient à s’évader, bien décidé à se venger de K qui l’avait mis hors d’état de nuire en 1969 à Cap Canaveral. Il met la main sur une machine à remonter le temps et fait disparaître K des mémoires des autres agents. C’était sans compter sur J qui, à son tour, prend la route du passé…

Read more

Woody Allen : A documentary

Ce film, initialement produit pour la télé, bénéficie d’une sortie salles en France, preuve de la considération que nous avons pour la carrière de Woody Allen.

Evoquer la carrière d’Allen est une tâche ardue. Sa filmographie est très importante et sa production constante. Il a tourné un film par an depuis 1969. Son 42e sortira cet été. L’approche chronologique, qui est celle de ce documentaire, est délicate, et oblige quelques impasses. On peut croire que c’est aisé, qu’il faut éclairer les succès et passer sous silence les insuccès, mais pas du tout : on le sait, un échec dit autant qu’une réussite. Et puis la constance de Woody Allen, c’est aussi celle de sa carrière : nulle traversée du désert chez lui ; une fois qu’il a atteint son rythme de croisière, il l’a conservé. Mer calme, vent doux. On voit ça chez peu de réalisateurs.

Read more

Cosmopolis

Le palmarès du festival de Cannes, cette année, a beaucoup déçu la Presse qui déplore le manque d’audace et les choix timorés du jury. Beaucoup auraient voulu que ce film, qui a remporté l’enthousiasme quasi-unanime des journalistes, soit primé d’une façon ou d’une autre ; alors le cru 2012 n’était peut-être pas bon, nous verrons, mais soyons franc, ce film est épouvantable.

Read more

Derniers jours à Jérusalem

Un premier plan sur la campagne israélienne, un dernier dans le métro parisien. Entre deux, un couple qui se déchire, se désire, se désole. Quelque part entre l’incompréhension amoureuse et le constat de la morosité d’un quotidien monotone, Nour, jeune actrice, et Iyad, chirurgien, dérivent au fil de leur histoire, partagés entre le désir de partir et et celui, rassurant, de rester à Jérusalem.

Read more

FamilyStrip

Lluis Miñarro, producteur espagnol, fait faire un tableau le représentant aux cotés de ses parents pour leur anniversaire de mariage. Sa réalisation nécessitant de longues heures de pose, il profite de l’occasion pour recueillir leur témoignage sur leur passé, leur vie, qui, étalée sur une période de 90 ans, dit un peu de l’Espagne.

Read more

Moonrise Kingdom

En regardant un film de Wes Anderson, on a toujours cette tentation de se retourner vers ses voisins pour s’assurer qu’ils voient bien la même chose. On les interpellerait presque. Solitude terrible de voir ces visages, plongés dans une relative obscurité, concentrés sur le film. Cette impression doit à ce que les films qui se revendiquent de l’absurde sont, en général, tapageurs et bruyants, transgressent la norme par l’excès et éclairent de toutes les lumières leur non-conformité. Ceux d’Anderson sont, à l’inverse, tranquillement absurdes. Il y a de la nonchalance. Un découpage sec, un goût pour les aplats, et comme un faux rythme. On se demande dans quelle mesure Anderson lui-même s’en rend compte…

Read more

Les affres de la création dans Twixt (Francis Ford Coppola) et Young Adult (Jason Reitman)

Sur nos écrans, depuis le début du mois d’avril, deux films qui, dans des genres et sur des tons très différents, traitent des affres de la création littéraire. Dans le rôle de l’écrivain névrosé, deux acteurs de talent: Charlize Theron qui, à l’affiche de Young Adult, effectue une nouvelle métamorphose digne de celle qui l’avait consacrée géniale actrice dans Monster et dans le dernier opus de Francis Ford Coppola, le trop rare Val Kilmer, visage bouffi et triple menton…

Read more

How Much Does Your Building Weigh, Mr Foster ?

Ce documentaire sur l’architecte Norman Foster, à l’initiative d’Ivory Press et Art Commissioners, très soigneusement réalisé, revient sur ses 40 années de carrière. Buildings, centres d’affaires, de recherches, universités, aéroports, ponts, stades… tout ça est filmé avec un esthétisme classieux à peu près irréprochable. Panoramiques aériens, vues d’hélicoptère qui nous font planer par-dessus les tours ; les moyens techniques alloués à la réalisation de ce film sont importants et disons, à la mesure des bâtiments filmés.

Read more

Dark Shadows

Ce Dark Shadows est adapté d’une obscure série des années 60 qui n’a jamais été diffusée chez nous. Série culte ? Perle rare ? Pas du tout ; au dire de Burton lui-même, un vieux truc gothico-ringue, très mal fait. L’idée d’en faire un film vient de Johnny Depp qui en avait acheté les droits, et qui partage avec Burton, on le sait, un goût pour les chauves-souris en caoutchouc et les vampires au rabais.

Read more
/**