Archive for month: avril, 2011

Présentation du festival Panorama des Cinémas du Maghreb.

Le vendredi 8 avril s’est tenue une réunion des différents acteurs du 6ième Panorama des Cinémas du Maghreb au cinéma L’Ecran de Saint-Denis. Sponsors, partenaires institutionnels, responsables de la programmation ou membres de l’équipe du festival étaient présents en compagnie de l’actrice Marina Vlady et du réalisateur Amor Hakkar , venus présenter le film Quelques Jours de Répit, diffusé en avant-première le même soir après cette réunion privée.

Read more

D’un Film à L’Autre

Pour fêter les 50 ans de carrière de Claude Lelouch, en fait les cinquante ans de la création de Film 13, structure de production créée pour les besoins de son 1er film, et depuis derrière tous les autres, Film 13 donc, propose une rétrospective filmographique de l’auteur d’Un Homme et Une Femme commentée par lui-même.

Read more

Quelques jours de répit…

Projeté en avant-première au cinéma L’écran de Saint-Denis dans le cadre de la présentation du Panorama Cinéma du Maghreb , Quelques jours de répit est réalisé par Amor Hakkar , remarqué pour son premier long-métrage La Maison jaune qui mettait en scène le voyage intérieur et géographique d’un père, modeste paysan, confronté à la mort de son fils, décédé en ville.

Read more

Las Marimbas del Infierno

Après Gasolina , le guatémaltèque Julio Hernandez Cordon signe un deuxième film très original et émouvant. Grand Prix du Festival Rencontres cinémas d’Amérique latine de Toulouse , Las Marimbas del Infierno , réunit trois personnages qui viennent d’univers différents et que la musique rapprochera.

Read more

Le dernier exorcisme

Un prêtre qui n’a plus la foi, accepte d’exorciser une jeune fille pour les besoins d’un reportage télévisé. Sauf que rien ne se déroule comme prévu.

Read more

Fighter

Cinéma et Boxe ont toujours fait bon ménage…Pour preuve, les biopics Raging Bull de Martin Scorsese ou Ali de Michael Mann qui retraçaient la vie des boxeurs Jake LaMotta et Cassius Clay. Il y a quelques semaines, en France, trois films sont sortis à des dates très rapprochées sur le même sujet: Fighter , Boxing Gym et Jimmy Rivière …Si la boxe constitue un spectacle à part entière, véritable scénographie dansée, certains films vont davantage s’attacher à conter les affres de la vie intime du boxeur. Dans Boxing Gym, c’est l’entraînement qui est mis en avant. Pour le réalisateur de Jimmy Rivière, la boxe est un arrière plan qui permet de filmer le déchirement identitaire d’un jeune gitan tiraillé entre le pentecôtisme de ses parents et la boxe thaï. La famille est également à l’honneur dans Fighter, film sur une rivalité fraternelle entre deux boxeurs, l’un raté, l’autre à la croisée des chemins.

Read more
/**