Archive for month: octobre, 2009

Apichatpong Weerasethakul – Primitive

Les hasards de calendrier font parfois bien les choses. Cet automne à Paris, trois expositions sont consacrées au travail de trois (grands) cinéastes. Il y a eu David Lynch aux Galeries Lafayette puis, en ce moment Apichatpong Weerasethakul au Musée d’Art Moderne et Frederico Fellini au Musée du Jeu de Paume

Read more

Remo Forlani tire sa révérence

Né à Paris, en février 1927, d’un père italien et d’une mère berrichonne, le ‘grand’ Remo Forlani a débuté comme vendeur de marrons à la terrasse des cafés. Passionné de peinture, c’est tout juste majeur qu’il dirige une galerie de peinture. Elle lui fera croiser Picasso, Breton, Eluard, Sartre, Simone de Beauvoir, Prévert, Malraux. Débrouillard et vif, le jeune Remo rencontrera plus tard Alain Resnais, Chris Marker et le jeune François Truffaut. Il écrira ainsi trois articles dans les Cahiers du cinéma .

Read more

Un nouvel Impact dans la presse cinématographique

Le nouveau n°1 du magazine Impact vient de paraître dans les kiosques (sorti le 16 octobre). Ce bimestriel qui défend ‘le plus fort du cinéma d’action’ revient avec Stallone en couverture (comme pour le premier numéro de 1986 et non 87 comme annoncé dans l’édito) et dans une version plus complète (deux fois plus de pages).

Read more

Thirst, ceci est mon sang

Ca n’a jamais été facile d’être vampire. Originellement, le vampire est victime de l’isolement, de l’ennui et d’une certaine douleur somatique : celle d’être mort et de ne plus sentir la vie. Pour en arriver bien sûr, à cette étrangeté de prendre en compassion un mort-vivant et s’identifier à sa souffrance, il a fallu qu’on en fasse un être individué qui s’exprime en disant « je ». La chose est plus rare dans le reste du bestiaire d’outre-tombe, quoique pas inexistante, mais, ayant survenu bien plus tardivement, elle en est comme moins légitime. Un zombi qui parle tient toujours, ou presque, du pastiche : on sait que contrairement à un vrai vampire un vrai zombi n’a pas d’âme.

Read more

Questions à Pierre Suchet

A l’occasion de l’exposition « Drôle d’Ambiance » (jusqu’au 1er novembre 2009) à la librairie « A plus d’un titre » de Lyon, Pierre Suchet revient sur la genèse de cette série et questionne l’avenir « consumériste » du cinéma.

Read more

Hôtel Woodstock

Ang Lee aime jongler entre les styles et “après plusieurs films dramatiques, [il était] à la recherche d’une comédie???. Son choix se porta sur Woodstock, le mythique concert de rock des années 1960. Pourtant, réaliser un film sur ce concert devient délicat puisque, en 1970, Michael Wadleigh en a déjà fait un documentaire, Woodstock , de trois heures qui remporta l’Oscar dans sa catégorie. Ang Lee a donc du explorer un autre pan de cet évènement et nous permet de découvrir “comment tout a commencé??? !

Read more

Funny People

George Simmons, un comique très populaire, découvre qu’il souffre d’une forme rare de leucémie, qui le condamne, sauf miracle, à la mort. Abattu par la nouvelle, il sombre, se laisse envahir par le cynisme (qu’il avait déjà embrassé par profession) et perd son humour.

Read more

Goodbye Solo

Après le succès de Chop Shop , on retrouve Ramin Bahrani pour Goodbye Solo . Cet habitué des tragédies, nous emmène vers une réalité plus dure encore, le suicide. Malheur, espérance et joie de vivre, de beaux thèmes, de bons interprètes mais une réalisation qui cette fois-ci nous déçoit.

Read more

Le Petit Nicolas

Laurent Tirard s’attache aux personnages mythiques après celui de Molière c’est un héros de bande dessinée qu’il met en scène, sollicitant une fois de plus Sempé et Goscinny déjà plusieurs fois à l’écran ( Astérix et Obélix : mission Cléopatre , Iznogoud , Tous à l’Ouest : une aventure de Lucky Lucke ,…) pour l’adaptation d’un personnage tout aussi illustre mais avec quelques centimètres en moins, le petit Nicolas.

Read more
/**