Archive for month: septembre, 2007

La Vengeance dans la peau

Après La Mort dans la peau , Paul Greengrass signe le troisième volet de la saga Jason Bourne initiée par Doug Liman ( La mémoire dans la peau ) il y a cinq ans. Le résultat est sans appel : un film total. Un long métrage d’espionnage diablement efficace dissimulant un sous-texte politique pour le moins virulent.

Read more

Ceux qui restent

C’est un très beau premier film que nous présente la comédienne Anne Le Ny à travers une vision réaliste de ceux qui accompagnent leurs proches dans la maladie. La finesse de la caméra et le jeu sans fioriture de Vincent Lindon et d’Emmanuelle Devos forment un ensemble fort concentré sur un temps figé et douloureux.

Read more

Coffret Joaquim Pedro de Andrade

Aux côtés des célèbres Glauber Rocha et Carlos Diegues, Joaquim De Andrade est le membre le plus déconcertant du mouvement « Ciné Novo », inspiré de la Nouvelle Vague française, qui incarne le renouveau du cinéma brésilien des années 60.

Read more

Faisons le point sur le cinéma hongkongais

Durant la décennie qui a suivi le retour de Hong Kong à la Chine en 1997, les cinéastes hongkongais ont dû faire face à de nouveaux défis dans l’industrie. La baisse du nombre de films produits chaque année à Hong Kong s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui.

Read more

House by The River

Un écrivain aigri, une belle et jeune servante, une femme absente, un frère dévoué… L’intrigue est simple, l’écrivain tue la servante, son frère l’aide à camoufler le crime, ce dernier en sera alors soupçonné, puis accusé.

Read more

La Question Humaine

Un psychologue affilié au service des ressources humaines d’une grande entreprise accepte une enquête sur la santé mentale de son patron. La démarche est simple : description implacable du monde de l’entreprise, avec ses petits clones en costard qu’on suppose complètement aliénés, et désossement de sa structure pour mieux en révéler l’horreur. Car il s’agira bien de ça ; derrière l’exigence de l’entreprise, son impératif de compétitivité, se cache un sinistre écho de la pensée nazie.

Read more

Rencontre avec Cristian Mungiu et Anamaria Marinca

Roumanie. 1987. Un avortement « sale » et clandestin opéré dans une chambre d’hôtel miteuse, la peur au ventre. Ce fut l’histoire de milliers de jeunes femmes roumaines condamnées à avorter dans l’illégalité, sous le régime de Ceaucescu. À travers le regard affolé d’Ottila (Anamaria Marinca) et de Gabita (Laura Vasiliu), Cristian Mungiu prend le pari de rompre le silence de ces « secrets de femmes » en dévoilant l’inimaginable. Rencontre avec les lauréats de la Palme d’Or 2007, le réalisateur Cristian Mungiu et l’actrice principale Anamaria Marinca.

Read more
/**