Archive for month: juillet, 2007

The Simpsons

Qu’on passe vite sur la question de la transposition du petit au grand écran, c’est réussi même si, ironiquement, le film ne prend pas une dimension particulière et ne se démarque pas de ce que pourrait être un épisode d’1h30, générique compris.

Read more

Le Temps des gitans punk opéra

Quand Emir Kusturica adapte lui-même son film à l’opéra, c’est avec le Garbage Serbian Philarmonia certes mais aussi son groupe, le No Smoking Orchestra. Plus qu’un véritable opéra d’ailleurs, Le Temps des gitans devient alors une comédie musicale – une tragédie musicale –, de par les voix qui, quoique très belles, n’atteignent pas le registre puissant du genre.

Read more

Exilé

La suite de l’époustouflant et hautement stylisé [ The Mission ->287] était attendue avec une certaine impatience… et appréhension. L’exercice était difficile, la barre haute, sans doute trop. Et si Exilé ne la franchit pas vraiment, comme on pouvait s’y attendre, il reste un film honorable.

Read more

Mikey & Nicky

Ce film tourné dans les années 70 ressort aujourd’hui sur nos écrans français, profitons-en ! Une folle nuit, une nuit sans répit pour Nicky convaincu d’être sous le coup d’un contrat, et pour Mikey son vieil ami d’enfance accouru à son appel désespéré, prenant patiemment soin de son camarade paniqué.

Read more

Palmarès Festival International du Documentaire Marseille 2007

Le FID de Marseille a encore une fois récompensé des films montrant toute la richesse du documentaire trop peu mis en avant.

Read more

Coffret Mizoguchi les années 40

Mizoguchi est indéniablement un des plus grands cinéastes japonais ; surtout connu pour ses réalisations des années 50 telles que Les Contes de la lune vague après la pluie (1953) ou La Vie d’O’Haru femme galante (1952), il n’en est pas moins un cinéaste bien plus prolixe. Carlotta a sorti un magnifique coffret contenant cinq films des années 40, période fondatrice pour Mizoguchi et pour le cinéma japonais mais peu connu du public occidental.

Read more

Boxes

Jane Birkin n’aurait jamais dû dépoussiérer ses cartons et oublier le vieil adage « Ne pas laver son linge sale en famille » et surtout pas sur grand écran. Particulièrement lorsque les interprètes ridiculisent à qui mieux mieux l’image de la dynastie Birkin.

Read more

Rencontre avec Vincent Bruno

En 2006, Vincent Bruno, à la tête de sa propre boîte de production, DALP (Demande à la Poussière), lance un appel aux dons sur le web pour la production de Dernier Round . Près d’une centaine de participants permettent de financer le premier court métrage du réalisateur belge.
Dernier Round raconte l’histoire de deux frères jumeaux, deux boxeurs, Rafael et Hugo Martinez. L’un est enfermé à l’hôpital psychiatrique et l’autre continue la boxe…

Read more

Persepolis

À 37 ans, Marji peut être fière de la femme qu’elle est devenue. Jamais la petite Iranienne de huit pommes fan de Bruce Lee n’aurait osé s’imaginer terminant l’année auréolée du Prix du Jury (Ex-æquo avec Lumière silencieuse de Carlos Reygadas) du Festival de Cannes. Premier prix pour le tout premier long métrage d’animation de Marjanne Satrapi : Persepolis . Récompense partagée avec son voisin d’atelier et âme sœur Vincent Parionnaud, maître ès de l’humour noir, mention américanisme candide des années 30 et 50.

Read more
/**