Gran Torino

Les films de Clint Eastwood sont comme un déjeuner chez votre mère : chaque dimanche, vous retrouvez ce bon vieux fauteuil, ces gentilles petites attentions et, surtout, ces plats que vous adorez depuis votre enfance. Gran Torino n’échappe pas à la règle : sans surprise mais en même temps tellement bon.

Dans les banlieues de l’Amérique moyenne

Dans L’Echange , Clint Eastwood filmait la banlieue de Los Angeles durant les années 30. Avec Gran Torino , Clint Eastwood ne change pas de paysage, seulement d’époque. La classe moyenne américaine reste son sujet de prédilection. Mais cette fois-ci, son héros est un vieux grincheux raciste qui, au grand dam de ses enfants et petits-enfants, n’est encore décidé ni à mourir, ni à déménager dans une maison de retraite, ni à se séparer de sa superbe voiture : une Ford Gran Torino.

Emprisonné dans les souvenirs d’une vie qui n’existe plus, Walt Kowlaski n’a pas vu les choses changer. Et cette vieille bannière étoilée qui flotte dans son jardin est la marque de son aveuglement : alors que ses voisins ont peu à peu laissé la place à des familles chinoises, il n’a pas compris qu’il faisait à présent partie d’une minorité. Il continue donc de balader son arrogance de mâle blanc et ses remarques racistes dans les allées de sa banlieue délaissée.

Dirty Harry à la retraite

Retournement de situation oblige, les bons sentiments ne tardent pas à faire leur entrée. Car Clint, en vétéran de la guerre de Corée, n’hésite pas à passer à l’action : il sauve son jeune voisin des griffes d’un gang, il nettoie le quartier de ses délinquants et il réhabilite les maisons et les jardins du voisinage. Un peu comme si Dirty Harry profitait de sa retraite pour découvrir toutes les saveurs de la gastronomie chinoise.

Car Gran Torino est un peu comme le personnage de Dirty Harry : pas un mauvais gars au fond, mais un manque un peu trop flagrant de finesse qui le fait naviguer loin des coups de maître comme Million Dollar Baby ou même L’Echange . A moins qu’il manque une actrice de la carrure d’Hillary Swank ou d’Angelina Jolie à ce Gran Torino pour faire oublier un scénario sans coups d’éclat.

Réalisation : Clint Eastwood Interprétation : Clint Eastwood, Bee Vang, Ahney Her Pays : USA Genre : Drame Durée : 1h55 Date de sortie : 25 Février 2009 Année de production : 2008 Distribution : Warner Bros. France

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

5 Responses to "Gran Torino"

  1. Céline Egéa says:

    Ok pour moi, si Alex est d’accord avec mes corrections, enfin c’est juste le « sujet d’attention » finalement qui me posait problème. (Avec « Million Dollar Baby » qualifié de coup de maître, mais ça c’est une autre histoire 😉

    Répondre
  2. Zelig65 says:

    Je viens de voir {{Gran Torino}} et pour moi c’est un très grand film .Le personnage de Walt Kowalski est plus un misanthrope égaré dans un monde ou il n’a plus sa place qu’un raciste. Il est intéressant de remarquer que l’on ne voit dans ce film que des minorités (polonais ,italiens,irlandais,h’mong,latinos,blacks)mais pas de WASP.

    Sinon on retrouve un des thèmes de prédilection du grand Clint : Il faut sauver les autres pour se sauver soi même ({cf Un monde parfait ,Impitoyable ou Josey Wales )}
    En plus ce film alterne entre humour et émotion

    Allez le voir en VO si possible

    Répondre
    • Pierre Vaccaro says:

      Alexandre ce film est une perle !! As-tu noté par exemple la recherche spirituelle de Clint dans cette oeuvre où il s’interroge sur la mort et sur sa mort et la figure messianique évidente qu’il donne à son personnage, conférant ainsi au film une densité rare et profonde (les stigmates sur les mains, regarde bien tout au long du film il a du sang sur les mains et surtout sa mort lorsqu’il tombe les bras en croix abattu par les voyous …)
      A +
      Pierre

      Répondre
    • miartist says:

      Bonjour,

      Oui ce film est magnifique .
      J’ai crée un blog pour lire ce film …. http://le-cinema-autrement.over-blog
      Pour l’instant, seul GRAN TORINO est présent dans ce blog. Il a aussi plusieurs musiques de films (+ de 50).

      Merci. André.

      Répondre

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**