Cannes cinquième et sixième jour avec le jury eocuménique

Le jury vivait, quant à lui, une sorte de respiration avec cet [ Indiana Jones ->72] opus 4 dominical et hors compétition. Un moment distrayant certes mais loin de combler les attentes des fans. Que voulez-vous, maintenant qu’Indiana veut se caser, il a tendance à s’encroûter… !

Laissons le mariage d’Indiana pour revenir à ce lundi qui fut pour le jury une journée de pure consommation cinéphilique, jusqu’à 5 films, pour ceux qui ont réussi cet exploit. Douze heures dédiées au cinéma, quel régal, on en mangerait ! Chaque membre a l’occasion de découvrir d’autres aspects du festival, dans d’autres sélections et selon ses goûts. Côté compétition, le jury a vu Le Silence de Lorna des frères Dardenne, bien connus à Cannes et le soir [ Two Lovers ->40] de James Gray qui revient lui aussi après le magnifique We Own The Night , reparti de manière incompréhensible sans aucun prix l’an passé. L’équipe des jurés s’est réunie le soir pour faire le point sur le travail de délibération. Le rythme des rencontres a un peu changé. Les jurés préfèrent se voir maintenant plus souvent mais de manière plus brève au fur et à mesure que le festival s’intensifie. Bien entendu il est inutile de chercher à en savoir plus : chacun est tenu au plus grand secret concernant l’orientation de la réflexion. Cela fait partie des obligations de tout juré présent dans un festival. Rien ne doit filtrer. Le résultat final sera donc tenu secret jusqu’à samedi 17h, date de la remise du prix. Le temps file à très grande vitesse. Samedi arrive à grands pas. On est impatient d’en savoir plus…

Image © 2008 Pierre Vaccaro / Cinemapolis.info

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**