Cannes Prix du jury oecuménique 2008

Pour la 5e fois en compétition à Cannes, Atom Egoyan remporte cette année avec Adoration le 37ème prix du jury œcuménique après l’avoir déjà obtenu en 1997 avec De beaux lendemains. Le film dresse le portrait de Simon (Devon Bostick), un adolescent qui s’invente une vie de fils de terroriste islamiste. Avec une histoire familiale complexe, il cherche son identité. Il doit surmonter les clichés et les préjugés culturels. Son histoire personnelle, discutée en classe, explose sur des forums Internet. Dans la rencontre avec ses proches, il doit faire face mentalement et émotionnellement aux questions qui ont été soulevées. C’est par la réconciliation avec son histoire que l’enfant se construira.

Utilisant des objets symboliques traditionnels ou actuels, le réalisateur invite à évaluer d’une manière nouvelle les lieux communs sur l’ »Autre » étranger à notre culture, à notre religion. « Il est très difficile et mystérieux de s’approcher d’un autre être humain. Beaucoup de films semblent montrer que c’est d’une facilité extraordinaire mais ce n’est pas le cas », a déclaré à la presse Egoyan, ajoutant : « C’est parce que cela me semble fascinant que j’en parle dans ce film. » Mensonge des images, conflit des mémoires, complexité des relations humaines à l’âge des nouveaux médias, conflit entre Orient et Occident… les fans du réalisateur seront ravis de voir brassés ses thèmes de prédilection.

Si l’écheveau de départ peut sembler inextricable et très cérébral, tout s’éclaire peu à peu et prend (pour le spectateur comme pour Simon) la lumineuse simplicité de l’apaisement retrouvé. Il y a longtemps que l’on sait qu’il faut parfois plaider le faux pour savoir le vrai. Non seulement Atom Egoyan met ce principe en application, mais il fait naître du choc entre mensonges et affabulations la lumière conduisant à la vérité.

Image © DR

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**