4e édition des Rencontres du Cinéma italien à Toulouse

20 films, 10 en compétition, 3 prix à se partager. Le prix du public, de la critique et du jury étudiants seront remis le dimanche 8 juin, après dix jours de compétition. La valeur ajoutée du festival réside dans la découverte d’un cinéma italien actuel méconnu en France, l’Hexagone se limitant trop souvent aux anciens chefs-d’œuvre de Fellini. Seuls quelques Benigni traversent les Alpes. L’occasion est trop belle de retrouver une programmation italienne inédite à Toulouse. Séances en VOST, comédiens et réalisateurs présents à certaines séances. De quoi rattraper ses lacunes !

Cette année, un hommage posthume sera rendu à l’acteur Gian Maria Volonte, immortalisé par Sergio Leone dans Pour une poignée de dollars , Et pour quelques dollars de plus . Deux films seront projetés pour l’occasion : Un enfant de Calabre de Luigi Comencini et Le Christ s’est arrêté à Eboli de Francesco Rossi.

La majorité de la programmation se déroulera au cinéma L’Autan de Ramonville et au centre culturel Alban Minville de Toulouse. Cependant, des séances auront lieu dans tout le département et la région Midi-Pyrénées.

Programme : En compétition (Inédits à Toulouse)

Come l’ombra de Marina Spada
Commediasexi de Alessandro D’Alatri (en présence du réalisateur et du scénariste Gennaro Nunziante)
La terra de Sergio Rubini (en présence du comédien Paolo Briguglia)
Le ferie di Licu de Vittorio Moroni
L’ochestra di Piazza Vittororio de Agostino Ferrente (en présence du réalisateur)
L’Uomo di vetro de Stefano Incerti
Maria Venera de Beppe Cino (en présence du réalisateur et du comédien Paolo Briguglia)
Mi fido di te de Massimo Venier
Solometro de Marco Cucumai
Valzer de Salvatore Maira

Hors compétition
Baciami piccina de Roberto Cimpanelli
Il 7 e l’8 de Salvatore Ficcara
Le rose del deserto de Mario Monicelli
Non pensarci de Gianni Zanasi
Saturno contro de Ferzan Ospetek
Tutte le donne della mia vita de Simona Izzo
La vie est belle de Roberto Benigni
Hommage à Gian Maria Volonte
Un enfant de Calabre de Luigi Comencini
Le Christ s’est arrêté à Eboli de Francesco Rossi

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**