Sous les bombes

Un seul acceptera, Tony, un chrétien qui vient aussi de là-bas. Commence alors un voyage à travers un Liban à nouveau meurtri : ponts effondrés, routes coupées, immeubles en miettes. Des cercueils, des bombes à fragmentation. Et cette banderole, signée du Hezbollah : « Vous avez détruit les ponts ; nous avons pris le chemin des cœurs. » Aucun cadavre n’est en revanche montré : « Nous en avons trop vus », explique le réalisateur.

Tourné caméra à l’épaule, à chaud, dès le 25 juillet 2006, soit avant la fin des hostilités, ce second long métrage de Philippe Aractingi est un témoignage. Les décors sont réels. Il n’y a pas d’acteurs, à l’exception des deux protagonistes : le réalisateur a interrogé des familles, filmé l’arrivée des premiers casques bleus de la Finul, saisi la mise en scène sinistre de funérailles du Hezbollah. Le décompte des victimes, à la radio, est authentique et la plupart des scènes ont été improvisées.

« Ayant déjà traité des sujets aussi brûlants par le documentaire, je savais déjà que ce genre avait ses limites. Pour cette énième guerre que je vivais, le simple témoignage ne suffisait plus. J’avais besoin d’exprimer toute la gamme d’émotions que l’on ressent lors des bombardements », raconte Philippe Aractingi. Il a donc choisi d’ajouter une fiction autour de ces documents tirés du réel. Parfois maladroitement, parfois avec justesse, les deux personnages principaux, que tout oppose au départ, se rapprochent et finissent par trouver chez l’autre une consolation.

Film de guerre, en guerre, film d’urgence, mais film intemporel, Sous les bombes porte surtout la voix tenace du peuple libanais : « Quand [les Israéliens] reviendront, ce sera encore plus beau qu’avant. »

Réalisation : Philippe Aractingi
Scénario : Michel Léviant, Philippe Aractingi
Interprétation : Nada Abou Farhat, Georges Ghabbaz
Pays : Liban
Genre : drame
Durée : 98 mn
Date de sortie : 2008
Année de production : 2006
Distribution : CAPA Cinéma / Art’ Mell / Fantascope Productions / Starfield Productions
Images © CAPA Cinéma / Art’ Mell / Fantascope Productions / Starfield Productions

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

2 Responses to "Sous les bombes"

  1. hibou says:

    Votre critique me donne envie d’aller voir le film…

    Question annexe qui n’a rien à voir avec le film :

    Je ne peux me servir de vos menus déroulants avec mon navigateur opera 9.51 (sous les autres navigateurs également); j’ai ce même problème avec un essai de site pour mon association et je n’arrive pas à me faire comprendre d’ABC ! Auriez vous un conseil ou un avis….merci.
    ps. Je précise que j’ai réinstallé spip sans être allé retoucher leur code.

    Répondre
    • Baptiste Lusson says:

      Bonjour,

      merci pour la critique.

      C’est étrange pour les menus. J’avais le même problème. Puis j’ai réinstallé SPIP à partir de dossier téléchargeable avec le Squelette ABC. J’ai effacé la base de données pour en recréer une spécifique.
      Depuis, je n’ai plus de problème, que ce soit Firefox, Safari ou Opéra…

      Avez-vous essayé d’un autre ordinateur que le votre ?

      Répondre

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/**